Avenir du Secours Routier au SDIS68

  • ladder1wtc
  • Portrait de ladder1wtc Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Membre platinium
  • Membre platinium
Plus d'informations
16 Avr 2013 17:53 #95835 par ladder1wtc
Avenir du Secours Routier au SDIS68 a été créé par ladder1wtc
Comme vous le savez, le SDIS68 mène une réflexion sur le SR dans le département pour les années à venir afin de rationaliser ses moyens SR (formation / matériel).

Il va de soit que les nouvelles technologies font de plus en plus parties de notre quotidien et notamment, les véhicules hybrides (électrique / GPL ...).

De plus, avec la disparition du CFAPSR, les capacitées opérationnelles de formation en désincarcération ont fortement diminuées ( CFAPSR = 5 jours / SAP1 = 1 Jour) ... :evil:

Sans compter sur la disponibilité des CS SPV .... qui fait cruellement défaut dans certains secteurs :-? .

De ce fait, l'orientation irait vers une spécialisation du SR afin d'avoir une meilleure réponse opérationnel à ces problèmes.

J'ouvre ce post pour avoir votre point de vue sur le sujet en respectant les règles du forum :bravo2:

D'après les premières infos (source non - officiel = réflexion en cours), il y aurait à l'avenir 6 centres spécialisés (SR lourd) et quelques centres de premier secours routier (SR léger).

:arrow: SR Lourd:

GPT Nord: CSP COLMAR + CS "val-d'argent"
GPT Centre: CS "Cernay-Wittelsheim"
GPT M-R: CSP MULHOUSE
GPT SUD: CSP D3F + CS "Altkirch"

Petit oiseau si tu n'as pas d'ailes, eh ben tu peux pas voler !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
16 Avr 2013 18:50 #95838 par alfred de morzac
Réponse de alfred de morzac sur le sujet Avenir du Secours Routier au SDIS68

De ce fait, l'orientation irait vers une spécialisation du SR afin d'avoir une meilleure réponse opérationnel à ces problèmes.


Mais alors on part du postulat que moins on a de monde à former mieux on forme ?
C'est marcher sur la tête, si on estime que la réponse opérationnel n'est pas efficace, c'est pas en autant le droit de découper à certains pour le laisser au mains de quelqu'un que cela va s'améliorer, c'est alors la formation qui est à revoir.

Mettre moins d'engin de découpe ne peut pas se justifier par un besoin de spécialisation pour découper.

L'idée de réflexion parait cohérent, mais je trouve toujours qu'on le dit en impliquant les mauvais indicateur.
Il faut dire simplement que statistiquement, les découpes deviennent de plus en plus rare et ne nécessitent pas un maillage opérationnel aussi serré qu'autrefois.
Que financièrement, le nouveau matériel alliée au nouvelle voiture plus difficile à couper (en terme d'efficacité de la découpe) nécessite de réorganisé les moyens sr.

Un gpl renault mégane n'est pas plus compliqué à couper qu'une bmw serie 3.

Les hybrides et tout électriques ne différent pas dans le principe de découpe.

Un bon schéma des zones de découpe sur application tactile fera du sp un aussi bon découpeur qu"un soit disant spécialiste.

Il faut juste se dire, oui les sp vont couper de moins en moins et donc le gros matériel de découpe va se justifier de moins en moins.
(de toute manière, couper certains montant des berlines est illusoire avec le matériel de base).

Le boulot des sp, sa va être d'accéder à la victime et de la sortir en coupant le moins possible.(perte de temps avec les nouveau renfort, quand on regarde certaines sécurité mise en place pour sauver le conducteur gênent par la suite les sp (airbag, renfort latéraux... ).
Il va falloir travailler avec les constructeurs pour arriver au meilleur compromis; trouver des moyens de sortir les personnes sans couper, le cocon protecteur va sauver la victime, il faudra juste pouvoir y accéder et la sortir le plus vite possible.

Les fsr de base, sont condamnés par l'évolution technologique et par le coût de ce qu'il y aura à mettre dedans (et la limite des moyens du sdis).

Mais il faut alors que les conditions du changement soient en place.

Il serait dommage de ne pas jouer sur le prompt sr, c'est à dire que l'engin déclenché en balisage, ne soit pas sr léger.
Après tout, une bonne base de donnée des constructeur et des rudiments de sr alliée avec quelques outils moyennement onéreux permettront au vpi/fpt de tout les coins du haut-rhin de gérer 95 % des accidents de la route. De plus, comme il sont au départ sur presque tout les avp sur leur secteur, la fois où, à la régulation le sr lourd n'a pas été engagé, les moyens léger permettront d'accéder à la victime.
Mieux, sur d'autres interventions ces moyens pourront être utile (ouverture de porte, feux industriel, ...).
Transformant ainsi l'ensemble du parc en fpt/sr gérant la majorité des cas sans trop de souci.


A coter de cela, les engins lourds seront ont peut l’espérer aussi conséquent que nécessaire voir un peu plus. (pourquoi ne pas revoir apparaître un bras sur le moyen sr). Et là, peut être on peut imaginer qu'il y ait un spécialiste non pas de la désincarcération mais de l'engin.
des engins de ce type : up.autotitre.com/mini/5de68183d6.jpg

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Avr 2013 05:48 #95839 par brembored
Réponse de brembored sur le sujet Avenir du Secours Routier au SDIS68
Il parait toujours étonnant de parler d'optimisation opérationnelle quand cela passe par une diminution du maillage...

Que les VSR ne servent plus autant et qu'on les fusionne avec des FPT ou des VTU, c'est pertinent car on économise un châssis qui sort peu sans sacrifier le maillage.

(et vu le coût pharaonique, à la limite de l'escroquerie organisée, d'un engin SP aujourd'hui, entre normes antipollutions, balisage intégral et passage au full-LED, on peut comprendre la volonté de fusion des châssis vers des doubles ou triples fonctions... sachant qu'hormis les VSAV, les "vrais" camions de pompiers sortent peu...)

Mais s'il faut désormais attendre une plombe LE moyen SR "lourd", où est le gain opérationnel pour la victime?
De plus, avec vos voisins germaniques et leur débauche de moyens, je me demande en comparaison ce qu'on peut entendre par "lourd" à la Française...

D'autant plus dommage que, par endroit en France, les secours sont toujours loins, faible maillage, peu de Centres...
Ce qui n'est pas le cas chez vous.
Dommage de se priver donc de ce maillage impressionnant...


Notons quand même que le SR évolue :
Il y a 10/20 ans, quand ça tapait, il fallait découper, mais les gens ralentissaient à la vue des engins SP.
Aujourd'hui, le Pélo moyen fait 3 tonneaux et sort indemne de sa carcasse par ses propres moyens, par contre les quidams pressés n'en ont plus rien à taper de voir des engins clignotants en travers de la route et fonce en nous frôlant.
L'évolution du SR vers le balisage renforcé plutôt que pour la découpe...



Reste qu'on a un KED ou ACT dans chaque VSAV désormais
Et l'avenir, ce ne sont plus les cisailles perroquets, mais bien cette petite attelle mobile fort pratique...
N'oublions pas qu'elle a été conçu par l'Armée US pour extraire les pilotes des chars.
De là à penser qu'un outil mixte sur batterie suffira pour forcer la portière, puis un KED pour sortir la victime même par une brèche en trou de souris...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • ladder1wtc
  • Portrait de ladder1wtc Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Membre platinium
  • Membre platinium
Plus d'informations
17 Avr 2013 14:50 #95842 par ladder1wtc
Réponse de ladder1wtc sur le sujet Avenir du Secours Routier au SDIS68

Les hybrides et tout électriques ne différent pas dans le principe de découpe.


Certes pour un "simple pavillon", mais j'aimerais que tu nous explique comment tu feras avec une NISSAN LEAF :?: :?:

Au vue que TOUT le plancher de cette voiture électrique est rempli de batterie ....
D'un point vue risques électrique (aucun organe de coupure) lors de l'abordage :-?
Sans compter sur l'état des batteries avec écoulement d'acide :exorbite:

Au jour d'aujourd'hui, les constructeurs ne savent pas eux-mêmes .... alors je pense que cette réflexion va de soit et qu'il faut vraiment se poser des questions pour notre sécurité et celle des victimes.

Petit oiseau si tu n'as pas d'ailes, eh ben tu peux pas voler !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Avr 2013 16:07 #95843 par gilou9191
Réponse de gilou9191 sur le sujet Avenir du Secours Routier au SDIS68
comme toujours les constructeur font de nouveau vehicule et apres c'est au pompier de ce mettre a la page
les constructeur devrais faire une fiche technique pour les pompiers sur la conception des vehicules et les danger qu'il peuvent avoir lors d'un avp
de plus en plus de vehicules electrique sont sur le marcher et aussi pas mal de poids lourd commence a venir
peut etre bientôt des vehicules pompiers electrique :ptdr:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Avr 2013 17:25 #95873 par carabinix
Réponse de carabinix sur le sujet Avenir du Secours Routier au SDIS68
Outre les problèmes électriques, il y aussi les soucis liés aux airbags que l'on rencontre un peu partout.
Des SP Bas-Rhinois lors d'une soirée de médecine d'urgence consacrée à la traumatologie routière avaient fait un bon topo là-dessus. Il avait été dit que des fiches techniques de véhicule existent, qu'il fat en faire la demande. Des Allemands avaient d'ailleurs déjà réalisés un fascicule regroupant une grande majorité de fiches. Un projet d'application smartphone avait été évoqué.

Carabinix

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Avr 2013 05:24 #95876 par sisney
Réponse de sisney sur le sujet Avenir du Secours Routier au SDIS68
Tout grouper sur 2 centres par groupement me parrait léger surtout en délais.
Je défis quiconque de monter a la Schlucht de Colmar un dimanche après midi en moins de 20 min.

Les uns vont dire "oui mais pour le peu de fois.." et les autres "oui mais quand t'es la haut et tu passes pour un c.."

Les FPTSR sont un excellent compromis financier. Quand a la formation je suis completement d'accord avec Alfred, n'appauvrissons pas les pompiers de leurs compétences mais faisons les grandir!

Pour les informations très techniques, les chefs d'agrées peuvent etres une réponse.
Et pourquoi pas créer un recueil de fiches reflexe au meme titre que le reste?

Pour l'instant le vivier de personnels SR est encore conséquant et suffit a guider les plus jeunes sur inter, mais comme tous les viviers, si il n'est pas entretenu...

Reflechissons bien...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Avr 2013 18:04 #95895 par pinpondu68
Réponse de pinpondu68 sur le sujet Avenir du Secours Routier au SDIS68
Concernant le SR dans le 67 (pour comparer)

Tous les CIS/CSP sont équipés de VSR (hormis Strasbourg Finkwiller, Nord, Sud)

A chaque départ AVP, même 2 roues seul, le VSR sort avec le VSAV avec un équipage de 2 SP (et non 3) ! (sans CDG, hormis national, 4 voies ...)
Si désincarcération, le FPT à 6 (et non 4 comme le 68) suit derrière avec la VLCDG.

En revanche, le Bas-Rhin ne possède aucun FPTSR !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Avr 2013 05:55 #95897 par totof18
Réponse de totof18 sur le sujet Avenir du Secours Routier au SDIS68
sauf que la bas rhin à un marché en cours avec un equipementier du departement pour réequiper 34 FPT en FPTSR durant l'année qui arrive!

Modérateur

Site internet des pompiers de Waldighoffen : www.cis68.org

“ Dans la vie, il y a deux catégories d’individus : ceux qui regardent le monde tel qu’il est et se demandent pourquoi. Et ceux
qui imaginent le monde tel qu’il devrait être et qui se disent : pourquoi pas ? “ - George-Bernard Shaw

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Avr 2013 14:04 #95907 par alfred de morzac
Réponse de alfred de morzac sur le sujet Avenir du Secours Routier au SDIS68

Certes pour un "simple pavillon", mais j'aimerais que tu nous explique comment tu feras avec une NISSAN LEAF

Au vue que TOUT le plancher de cette voiture électrique est rempli de batterie ....
D'un point vue risques électrique (aucun organe de coupure) lors de l'abordage
Sans compter sur l'état des batteries avec écoulement d'acide


Oui, pour un simple pavillon, mais ce que tu me dis n'indique pas du tout qu'une équipe "spécialisé" pourra faire mieux. Si le risque électrique est existant et qu'il n'y a pas d'organe de coupure à la base, ton équipe elle peut être composé des meilleurs pompier du monde, avec bac + 8 en désincarcération, ben le souci sera toujours le même.

En même temps, le nombre de batterie est déjà en augmentation, l'électrique ne fait qu'en rajouter. Concernant l’écoulement d'acide, cela incite plus à renforcer la formation protection de l'environnement et du personnel que d’ôter le sr.(il fait comment le vsav du coin ou le vpi seul pendant 10 min en attendant l'équipe "spécialiste", il laisse l'acide couler?).

Des Allemands avaient d'ailleurs déjà réalisés un fascicule regroupant une grande majorité de fiches. Un projet d'application smartphone avait été évoqué


exact, cette information avait circuler sur plusieurs sites automobile, d'autant plus que les constructeur laisse assez facilement filtrer ce genre d'information pour les pompiers. (avait entendu d'un système type ipad avec l'ensemble des données constructeurs mais pas plus depuis).

Mais en france il y a aussi des réflexions sur la chose
et trouver un des fichiers sur www.interieur.gouv.fr/Le-ministe ... -vehicules
ou
www.sdis57.net/memento/Documents ... 20SDIS.pdf


Comme le disent certains le département est ainsi fait, qu'aller à certains endroit même si c'est rare, prend du temps, et sur un avp ben cela peut être dommageable, à simplement vouloir "rationnaliser" le positionnement des engins sr, on va augmenter ces risques.

Alors bien sur, les cpi et les vsav permettront de dire aux journaleux qui poseront des questions, à mais on a envoyé des engins et le premier est arrivé à appel t + 12 min on est dans les temps. On a quand même un problème si le SR arrive à t + 30 ou plus.

Le fptsr est bien, c'est un bon concept, pour répondre à cette problématique en partie.
Mais on pourrait peut être aller plus loin. (utopiste que je suis).

Imaginons l'ensemble des moyens de type FPT du haut-rhin, devenant un FPT/Sr "léger".
En gros, sans trop modifier les camions, on les reprend et on rajoute du matériel light.
1 backstrap / 1 ked, le matos de callage, une caisse à outil (on peut quand même beaucoup démonter sur une voiture de nos jours), 1 pince et 1 ecarteur autonome, 1 verrin et 1 ou 2 hilift. voir un sujet ccr sr leger. www.forum-pompier.com/sujet38209.html

Et la place dans nos engins, il y en a encore pas mal, si on se met à ranger un peu mieux et à revoir le positionnement de certains matériel, voir à diminuer le nombre de tuyaux et (si on a le sac d'attaque, on peut déjà oter 3 tuyaux de 45, puisqu'il sont dedans).
Pour pas trop cher (j'avoue ne pas connaitre le coût des pince ou écarteur autonome), on a un engin qui gère déjà pas mal de départ avp.

Et si on a un gros carton, un cas spécifique, ben le lourd vient du csp.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: tricuspidetiteufadmin

2ème trail des sapeurs pompiers 2018 en photos

IMG 3542

Facebook fans

Suivez nous sur Twitter