Evénements

FI SPP 2014... c'est parti !!

11 Stagiaires titulaires du concours de sapeurs pompiers professionnel de 2ème classe se sont retrouvés ce 7 avril pour le lancement de leur Formation Initiale (FI) au SDIS à Colmar.

Sous l'égide du GmFor, la formation va se dérouler du 7 avril au 4 juillet.
Pendant cette periode, les stagiaires vont acquerir le savoir faire et le savoir être sapeur pompier.
Nous sommes allés à la rencontre du Lieutenant Julien Groell, directeur de stage...

Texte et photos www.sp68.fr reproduction soumise à conditions

gmfor             welcome

IMG 1961 
Les onzes stagiaires de la FI2014 posent fièrement devant le SDIS68
 

 Avant propos

Les lauréats du concours de sapeurs‐pompiers professionnels recrutés non officiers, sont astreints dès leur recrutement en qualité de stagiaires, à suivre une formation d’intégration dans une école départementale de sapeurs‐pompiers ( article 7 du décret N° 90‐851 du 25 septembre 1990 modifié ).

La durée et le contenu de cette formation sont définis par l’arrêté du 30 septembre 2013  relatif aux formations de sapeurs-pompiers professionnels, qui fixe le dispositif de formations des sapeurs-pompiers professionnels ainsi que les référentiels d'emplois, d'activités et de compétences afférents, à savoir :

          453heures dont :

-Module 1: secours à personnes: 115h

-Module 2: incendie: 185h

-Module 3: Opérations diverses: 25h

-Module 4: Culture professionnelle 128 dont et  92h dédiées à la préservation du potentiel physique.

Formés par l'action, pour l'action :

Pour cette F.I. SPP, la méthode pédagogique choisie a été celle du développement des compétences.

Ainsi, les formateurs, après une évaluation diagnostique, travaillent à partir des connaissances de chacun des stagiaires dans les différents domaines à aborder. Il est tenu compte des formations, et de l’expérience, acquises par ces derniers en qualité de sapeur‐pompier volontaire.

Les stagiaires vont suivre  un enseignement en trois phases :

1. Phase d’auto formation pour les parties théoriques, avec suivi pédagogique et évaluation des connaissances à chaque étape.

2. Phase d’apprentissage du métier par la mise en activité pratique et séquencée.

3. Phase d’apprentissage du métier par la mise en situation professionnelle. Les stagiaires sont positionnés au centre de leur formation avec une forte implication individuelle.

 

 La rentrée du 7 avril 2014

 Rendez vous nous est donc donné pour 8h30 au SDIS pour assister à l'accueil des stagiaires pour cette "rentrée officielle". Effectivement la prise de contact a déjà été effectuée la semaine précédente lors de laquelle chacun a pu percevoir sa masse d'habillement. Mais ce 7 avril, c'est le vrai jour J, le point de départ d'une carrière de sapeur pompier professionnel.

Le groupe des stagiaires composé de 10 jeunes hommes et une jeunes femme, entourés de leurs formateurs se sont rassemblés devant le SDIS, avant de partager café, croissants et jus de fruit au réfectoire. L'ambiance est électrique, les sentiments sont partagés entre crainte, impatience et curiosité : "A quelle sauce allons nous être mangé ?" s'inquiète l'un d'eux. Mais il est déjà temps d'aller en salle, le directeur du GmFOR ainsi que le DDSIS souhaitent accueillir la promotion 2014.

IMG 1934
Le Colonel Pierre Alman et le Lieutenant Colonel Pascal Moine ont souhaité la bienvenue aux nouvelles recrues

 Un mandat pour 42 ans !

Le lieutenant Colonel (Lcl) Pascal Moine, directeur du GmFOR ouvre le bal et souhaite connaitre un peu plus ces jeunes hommes et jeunes femmes agés de 22 à 32 ans. Le tour de table permet d'exprimer les motivations de chacun : "je veux devenir pompier professionnel pour la diversité", "pour l'action et l'adrénaline", "pour faire un métier que j'aime", "pour être utile", "parce qu'il n'y a pas de routine et une certaine sécurité de l'emploi", "après plusieurs années à la BSPP, ça va me permettre de me rapprocher de ma famille", "c'est l'aboutissement de mon engagement SPV", "pour en faire encore plus".

Le Lcl Pascal Moine va profiter de ces mots pour insister sur ce que le SDIS et le GmFOR attendent de ces jeunes. Car avant de recevoir mandat pour une carrière de 42 ans, les stagiaires vont devoir montrer leur capacité à développer les compétences nécessaires.
"Pendant un an vous allez être suivi, observé, évalué, sur votre savoir faire, mais aussi et surtout sur votre savoir être" leur confie-t-il et de rajouter que"la carrière sera longue et qu'il va falloir se maintenir à niveau"
Pendant et après la formation il faudra garder à l'esprit que "sapeur pompier n'est pas un métier où l'on travail tout seul", "il va falloir faire naître l'esprit de cohésion", les valeurs de la profession devront être cultivées, "cohésion, esprit de groupe, respect, entraide, partage et dépassement de soi".
"Pour vous aider à atteindre ces objectifs, le GmFOR a mis en place une équipe de 4 formateurs à temps plein épaulée ponctuellement par des intervenants". "C'est des moyens exceptionnels pour un groupe de 11 stagiaires qui sont engagés cette année".

"La confiance est là, il ne va pas falloir décevoir ! " conclu t il.

 IMG 1969
Le lieutenant Julien Groell (à gauche) et le sergent chef Guillaume Vonthron (à droite) 

" Le pompier est là pour servir...

et non pour se servir".
C'est en ces termes que le Colonel Pierre Alman, Directeur Départemental a interpelé les futurs hommes du feu. C'est une reflexion profonde et nécessaire que le Colonel souhaite que ces jeunes entreprennent : "Qu'est ce qui vous conduit ?", "qu'est ce qu'on vient faire ici ?"
Il a longuement insité sur les devoirs de chacun des sapeurs pompiers professionnels. C'est avec des mots forts et percutants qu'il a choisi de bousculer son auditoire captivé : "Nous devons savoir quel est notre avenir commun", "pourquoi ai-je une fiche de paye?", "le but n'est pas de trainer des boulets", "celui qui ne vient que par interêt n'a pas sa place ici". "N'oubliez pas ce que représente votre uniforme, soyez exemplaire !"

 IMG 1938Accueillis par le DDSIS et le directeur du GmFOR, les stagiaires savent déormais qu'ils ne va pas falloir décevoir !

 et maintenant...

Les présentation faites, les attentes et exigences définies, les stagiaires trépignent. Ils sont prêt a rentrer dans le vif du sujet, la motivation est palpable les discours ont fait monter la pression, "il ne vas pas falloir décevoir", ces mots vont résonner pendant les 12 prochains mois au moins, mais avant, le Lieutenant Julien Groel nous explique le déroulement de la formation...

Cette semaine du 7 avril est dédiée a l'installation et aux évaluations. Le groupe va prendre ses quartiers dans des locaux du Régiment de marche du Tchad (ex BA132 à Meyenheim) avec qui le SDIS a signé une convention basée sur les échanges de compétences.
Ils auront a disposition les infrastructures du site (gymnase, salles de formation...) il bénéficieront également de l'hébergement et de la restauration.

Le groupe est formé de 11 stagiaires (10 hommes et une femme) agés entre 22 et 32 ans. Les profils sont variés et aucun ne se connaissait avant. Tous sont déjà pompier, soit SPV, soit issu de la BSPP.
Un bilan de compétence (un test écrit et des évaluations de la condition physique) va être fait durant la première semaine, ce qui va permettre d'étalonner la formation a venir.

S'en suivront les 3 mois de formation intensives (articles à venir) a l'issu desquels ils seront placés pendant 9 mois en immersion dans les trois centres principaux du département (Mulhouse, Colmar et Saint Louis).

Une équipe renforcée

 Pendant les semaines de préparation nécessaires à la mise en place de cette formation, le Ltn Julien Groell s'est entouré d'une équipe de quatre formateurs issus des centres de Colmar, Mulhouse et Wittenheim. Les formateurs ont été selectionnés suite à un appel a candidature.
Cette équipe de quatre formateurs surmotivés et détachés à temps plein, sera ponctuellemnt épaulée par cinq intervenants en fonction du programme.
Le sport, dont le programme a été validé par le bureau APS du SDIS, sera encadré par deux éducateurs piscine, un EPS1 et un EPS2

 C'est la première fois au SDIS68 que de tels moyens sont mis en oeuvre pour une FISPP.

IMG 1918C'est bien encadré que les jeunes pompiers seront emmenés vers la réussite

Durant cette année à venir, sp68 vous fera régulièrement le point sur l'avancée de la formation. Nous vous proposeront également des portraits de formateurs et de stagiaires. 

 

  Portrait :

IMG 1907Officier de sapeur pompier professionnel au Groupement Prévision/Opération depuis 2010, le Lieutenant Julien Groell a débuté en tant que pompier volontaire au CS d'Oltingue (groupement sud) en 1999.

Il a passé puis obtenu son concours de SPP de seconde classe en 2002 et intégré la FISPP 2005 pour rejoindre les rangs du CSP Saint Louis en 2006.

Il a ensuite passé puis obtenu son concours externe de Lieutenant en 2008. Après une sa Formation Initiale de LieuTenant (FILT) de 14 mois, il a été recruté au CSP de Mulhouse où il occupe la fonction opérationnelle de chef de groupe.
Il est également prévisioniste pour le compte du GPO.

Sollicité pour prendre en charge l'organisation de la FISPP 2014, il n'a pas hésité un instant avant d'accepter cette mission. Depuis il n'a qu'un objectif, emmener les stagiaires vers la titularisation.

Pendant la FI, le Ltn Julien Groel est détaché à mi temps pour gérer et coordonner l'action des formateurs. Il sera pendant toute l'année l'interlocuteur et l'intermédiaire unique des stagiaires jusqu'a leur titularisation.

 

2ème trail des sapeurs pompiers 2018 en photos

IMG 3542

Suivez nous sur Twitter