Warning: Use of undefined constant HTTP_USER_AGENT - assumed 'HTTP_USER_AGENT' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/f0f9815113d3996e9ed47b6408dfafb0/web/sp68/templates/rt_cerulean/index.php on line 1
Le reseau des sapeurs pompiers - Véhicules incendies

Véhicules Incendies

FPT Renault Midlum 270dxi - Bartenheim

Nouveau FPT à Bartenheim
Photos : micky18, shrewdix

 

 

Après 32 ans de bons et loyaux services, notre bon vieux FPTL Berliet Camiva a eu le droit à la retraite. Il faut dire qu’il commençait un peu à fatiguer et niveau sécurité ce n'était plus l’idéal…

Cela faisait plus de 5 ans, que des démarches avaient été engagées auprès de la mairie pour procéder à son changement. (Paraitrait que l’exercice que nous avions effectué avec nos collègues allemands l’an passé  avec leurs magnifique LKW sur châssis Mercedes à fait peser la balance en notre faveur).

L’an passé le conseil municipal a décidé de procéder à un changement. Nous avons proposé un FPTL mais ce camion proposé par les pompiers (sur châssis MAN) n’était pas dans la norme des 6m50 pour un FPT.  la mairie exigeant un engin aux normes nous a cloisonner à les respecter au maximum tout en fixant le montant de l’achat.  Les recherches effectuées par l’équipe en charge du dossier ont permis d’obtenir l’achat d’un FPT. (Lors des recherches on a démarché  nombre de corps voisin et plus lointain pour voir leurs matériels, on tient à les remercier tous pour l’accueil et le temps qu’ils nous ont consacrés).

Le corps effectue en moyenne un peu plus d’une centaine d’interventions par an et à un effectif de 35 sapeurs.

2 casernes :

Bartenheim :

-VTU sprinter

-Un VTULE boxer

- une VL Mégane 2.

-Un FPT (anciennement L)

(Ses moyens ont été financé en grande partie par l’amicale, et acheté grâce à la complaisance de sponsors locaux).

Bartenheim la chaussée :

-Un VPI

-Un VTU

Caractéristique du FPT

 

Châssis :

Renault Midlum 270dxi

8 places,

Modèles routier 15 tonnes

Moteur 6 cylindre 270 chevaux

Boite automatique (souplesse de la boite automatique permet de se concentrer sur la conduite)

Cellule :

Pompe 1500/15

LDT 80 m (on avait 80 m de tuyaux sous la main)

Karcher 160 bars, 3 jets différents, 650l à l’heure.

Mat de 6m. (Sans gyrophare orange, la hauteur de la porte de la caserne empêche de l’installer).

Groupe électrogène

 

Financeur : Commune de Bartenheim, Amicale et sponsors habituels.

Revenons au FPT :

Le dossier a été porté par une partie de l’équipe encadrante qui a défendu devant le conseil municipale le besoin d’un nouveau camion, et qui a rédigé le cahier des charges.

Beaucoup de petit plus, sont le fait de discussion avec le constructeur Heinis, qui nous a fignolé un bel engin mais certains membre du corps ont passé de nombreuses soirées à Friesen pour  discuter des aménagements…

En petit plus donc :

-Le Karcher avec sonde d’aspiration pour produit divers. 160 bars, 3 jets différents, 650l à l’heure.

Pourquoi ce choix, nettoyage du matériel sur place après intervention, du véhicule, nettoyage de chaussée…

-Une ligne de 45 en écheveaux  (2 Z et un O) à l’arrière ainsi que 20m de 70 en z, car la place est disponible à droite et à gauche, tuyaux de 70 pour l’alimentation de l’engin ou pose d’une division. Ligne de 45 pour LDV 500 sur engin, gains de temps important et simplicité du déploiement.

-Les dévidoirs automatiques (rapide à descendre et à monter). Volonté d’avoir des dévidoirs freiner, or ce type de dévidoir nécessite automatiquement le système pneumatique de descente et monté. Ce sont des modèles Camiva Alu fire

-L’éclairage Full led, opportunité de l’évolution des produits pour un coût minime.

-Injecteur en ligne (dispense des bidons)

Le seul point négatif trouvé pour le moment, c’est le 2 tons électronique de la rampe un peu faiblard par rapport à notre vieux pneumatique. Par contre la rampe, un coup de maitre de Heinis car magnifique.

Pour un CPI de notre taille, c’est un très bel engin. Mais lorsqu’on se réfère en matière comptable, la notion d’amortissement rend la dépense plus qu’acceptable pour un village de 3800 âmes qui compte encore s’agrandir dans les années à venir.

Nous pouvons remercier l’équipe qui a œuvrer pour nous permettre d’avoir un tel engin, les choses ne furent pas de tout repos. Nous remercions aussi l’entreprise Heinis pour son écoute, son savoir-faire et la flexibilité dont elle a fait œuvre.

En espérant que ce nouveau FPT  ait une vie aussi longue que son prédécesseur.

Et si vous voulez en savoir plus passez à la caserne...

 

 

2ème trail des sapeurs pompiers 2018 en photos

IMG 3542

Suivez nous sur Twitter